ebook java ME pour téléphone portable

Mise à jour: 8 mai 2008
Version: 1.0
Author: Jean-Louis Bicquelet-Salaün
Location: http://jlbicquelet.free.fr
Copyright: (c)2008 Jean-Louis BICQUELET-SALAÜN

Les fichiers qui suivent correspondent à des ebook que j'ai converti pour mon Nokia 5200. Ils sont utilisables à priori sur tous les téléphones mobiles permettant Java ME 2.0, mais devrait être plus adapté à un écran de 128x160. Ils tiennent compte normalement des caractères francais (car ils sont en utf8). Il est possible de faire une rotation de 90° afin de faciliter la lecture.

J'utilise mjbook comme lecteur d'ebook sur téléphone portable.

Téléchargement

Description Auteur Livre
Uncle Prudent et Phil Evans sont président et secrétaire du Weldon-Institute de Philadelphie, club rassemblant tout ceux qui s'intéressent à l'aréostatique, feravnt défenseur du plus léger que l'air, farouchement opposés aux aérostats appareils plus lourds que l'air". tandis que les "ballonistes" se disputent au sujet de la meilleure manière de diriger un aérostat, un homme, Robur, fait irruption dans la salle de séance du Weldon-Institute et provoque la fureur de ses membres en disant que l'avenir appartient non pas aux ballons, mais aux machines volantes. Pour prouver ses dires, il enlève Prudent et Evans et les embarque à bord de l'Albatros, une machine volante digne du Nautilus. Robur commence un périple autour du monde, prouvant à Prudent et Evans qu'une machine volante mue par l'électricité se contrôle beaucoup mieux qu'un ballon. Jules Verne Robur le coquérant
Les habitants du paisible village de Werst, à la frontière transylvaine, sont intrigués et terrifiés par d’étranges phénomènes se déroulant au château des Carpathes, le burg surplombant la colline voisine. On sait pourtant que le baron de Gortz, l’ancien seigneur du lieu, a disparu depuis plusieurs années sans laisser de traces, et laissant la demeure dans un complet abandon. Une expédition est cependant organisée vers le burg, dans l’espoir d’éclaircir le mystère ou de chasser les esprits maléfiques qui semblent l’habiter. Les malheureux aventuriers sont alors repoussés par une force « diabolique » avant même d’avoir pu y pénétrer… Jules Verne Le chateau des Carpathes